0

25 things I hate about Facebook

  

Lorsque je me suis inscrite sur Facebook il y a maintenant 4 ans, c’était une petite affaire, un petit site cool o๠l’on pouvait justement reprendre contact avec des potes de notre enfance qu’on avait perdu de vue (et que finalement, on aurait peut-être dà» rester perdus de vue), recevoir des invitations à pleins d’événements/partys trash/soirées relax/activités, et garder contact avec nos amis qui eux s’en allait à l’autre bout du monde (en stage, pour une job, etc).

Mais maintenant, Facebook est devenu…trop! Toutes ces applications, ces bidules, et tout récemment cette question sur les droits de copyright sur les contenus des usagers…Facebook est victime de son succès, mais je ne crois pas qu’il disparaà®tra de sità´t. Pendant que nous laissons la place à la populace sur ce site, ça permet à nous geeks de se regrouper ailleurs, sur d’autres réseaux sociaux qui ne sont pas encore envahis par la masse…

0

Petites nouvelles random de la semaine

  

J’ai des chats merveilleux! L’un d’eux a bouffé notre fil d’alimentation de notre téléphone entre vendredi soir et samedi matin dernier, et nous avons dà» nous en acheter un nouveau, car on ne pouvait plus recharger notre sans-fil. Bravo le chat qui voulait se venger! Maintenant, on vous watch!

Sur une autre note, petite semaine plutà´t tranquille. Seul le PodMtl a réussit à me faire sortir de ma tannière Pointe-St-Charlienne, et ce en pleine averse de neige intense! Mais qu’à  cela ne tienne, j’ai passé une agréable soirée à discuter avec Enkerli, VagueDiva, ZeLaurent, l’autre Laurent (mais pas long lui), Patrick Lozeau (MonMemex), et pleins d’autres monde dont j’ai oublié le nom. Bonne bière, bonne bouffe, bonne compagnie, comme dirait Moores :P

Je me dois de me féliciter aussi de ne pas avoir mis mon contenu sur Facebook: en effet, ces jours-ci, petit vent de controverse sur les droits d’utilisation du site, o๠une certaine clause retirée en a fait paniquer plusieurs. Quoique la grande majorité vendrait leur âme sans même sans rendre compte au Diable en signant n’importe quoi, plusieurs blogueurs et personnes ont discuté du fait que Facebook se donnait dorénavant un droit exclusif et ad vitam eterneam sur tout le contenu que ses usagers mettent dessus, et comme quoi ce n’était pas éthiquement acceptable. Je suis contente d’avoir gardé le contrà´le sur mon contenu et mon blogue, et de n’avoir jamais mis de photos/textes/audio/dessins sur le site (mais tout est sur mon blogue). Je suis pas mal contente de ma réserve de par le passé, et disons que ça m’a fait réfléchir sur la portée de mes gestes et actes sur le net. Moi qui suit hyper-sensible aux questions de droits d’auteurs et de copyright, je suis ce dossier de près.

Demain commence le week-end – enfin! – et nous célébrons Darling! Et oui, mon homme aura 27 ans dans un peu plus de 2h. Je vous invite à aller lui souhaiter une bonne fête sur ses comptes Twitter, Facebook, ou son blog. Après tout, c’est lui qui va m’endurer pour -peut-être!- le restant de nos vies :P

0

Trouvailles Web du jour

  

Deux petites découvertes Web du jour:

  • Mozilla Bespin est l’un des projets beta prometteur (ou pré-beta dans ce cas-ci) des labs Mozilla à sortir en ce début d’année 2009. Pour tous les groupes de développement d’applications web qui veulent travailler en mode “coop” ou sharing, Bespin est pour vous. Le projet permettra à un groupe d’usagers de travailler à plusieurs, en même temps, sur les mêmes fichiers, tout en étant online. Le concept est similaire à Google Docs, mais dans ce cas-ci dans le cadre de développement de projets Web. Allant dans l’idée du cloud computing, Bespin permettra d’avoir un accès rapide via le Web à un projet de développement sans devoir constamment s’assurer d’avoir la dernière version d’uploadé sur le serveur ou sur l’ordinateur des développeurs, et sans avoir besoin d’installer SVN pour le versioning lors d’un travail d’équipe. Je vois un avenir prometteur pour cet application Web, et j’ai hâte de voir vers o๠ça va se diriger.
  • sIFRVault est un site o๠l’on peut télécharger et partager des fichiers sIFR avec différentes typographies intéressantes pour tous nos projets Web. Pour les incultes du milieu, sIFR est un plugin Flash qui permet d’afficher sur un site web n’importe quel police de caractères, rendant ainsi possiblel’utilisation de polices qui ne seraient normalement pas accepter par les navigateurs Web. C’est léger, agréable, et le site LeDevoir l’utilise pour tous ses titres, par exemple.
0

  

Et encore un nouveau design! Me reste encore quelques petites modifications à faire et des images à intégrer dans les colonnes, mais voilà , je suis revenue à un vieux design d’il y a deux-trois ans.