0

Back to school fever

  

I’m happy: my comeback at university has gone pretty well. B and B- for classes which needed a lot of memorization (and my brain seemed to be in vacation when it comes to these courses and types of activities) is pretty goods! Now, for a nice A next semester in one of my two courses, that would be pretty good.

Otherwise, I’ve started studying for next semester. With all the engagements I have for the next six months (the wedding, the GeekFest, work (huge things coming up there!)), it’s never too early to start; it’s good to be ahead in my studies, especially as I am prone to have unforeseen events appear out of nowhere!

Also, going back to the gym (as of tomorrow). Took the summer off, and since I am close to my ‘unhealthy’ weight, I have to get back into shape. Biking wasn’t enough it appears, and I need to found an interesting sport activity, or I know I’ll drop by mid-October. Can’t wait to seen next semester’s activities schedule.

0

Je ne fête pas la St-Jean, je préfère étudier…

  

C’est fou comment je trouve que nous, peuple Québécois, n’avons pas de classe lors de la Fête Nationale. Un petit verre dans le nez et on cherche la bagarre, on veut tout détruire, etc. Ça m’attriste. Oui, je sais, ce n’est pas tout le monde qui sont comme ça, mais la minorité qui agit en caves nous fait paraà®tre pour des idiots. C’est sà»rement pour ça que la fête de la St-Jean, moi, je ne la célèbre plus trop trop…

Autre note: Readernaut a enfin mis des fils RSS pour nos différentes listes de lecture! J’ai d’ailleurs mis ma liste de livres que je suis en train de lire. Si ça peut donner des suggestions pour mes amis, good for them. Je vais tenter de personnaliser mon feed bientà´t et montrer les couvertures des bouquins. J’aime bien voir les couvertures de ce que je lis, mais c’est peut-être juste moi qui a ce petit dada là .

J’ai terminé mon cours d’histoire américaine hier soir. ENFIN!!! J’ai eu beaucoup de misère avec ce cours. Pas que l’histoire n’est pas intéressant, mais…ok, elle ne m’intéresse pas. Point. Bien que j’aime savoir comment les états-Unis en sont venus à devenir une sorte de ‘super police’ internationale prête à fourrer partout dans le cadre de ses besoins nationaux, ça m’ennuie. Ou peut-être est-ce simplement que le cours est présenté sous l’ancienne structure tel que ce fut enseigné depuis 25 ans: histoire politico-militaro-economique, et juste un peu de place pour l’aspect social. Le fait qu’on se concentre beaucoup sur le gouvernement, les présidents américains, leurs réalisations, les relations internationaux…C’est peut-être cette non-variété des thèmes traités qui m’ennuyait. Oh well, le cours est fait, j’ai terminé ma liste de cours requis pour mon bacc en histoire, passons à autre chose!

Demain je commence mon premier cours de ce qui risque de devenir ma deuxième majeure à l’université: introduction à la sociologie. J’ai commencé à lire le premier chapà®tre de mon livre et je trouve ça facile. On verra au courant des prochaines semaines si ça m’intéresse toujours, et si des voies de sujets possible peuvent m’attirer vers la majeure ou la spécialisation. J’ai déjà  une idée de recherche en tête, mais on verra o๠cela mènera…

Sur ce, je retourne à mon étude. Lorien vient souper chez moi, et on va sà»rement en profiter pour aller marcher un peu sur le bord de l’eau. Y’a longtemps que je n’ai pas été marcher et prendre des photos.

0

Updates on me

  

But what a small week it shall be! Off tuesday and Wednesday (tuesday taken for studying for my final exam of American history), only work 3 days this weel, party friday night for the departure of my friend Helenka (it’s official, she won’t come back living in Montréal :( ), another Donjons & Dragons game by DM Babou,  and the rest of my time for school… Yup, I’m still running after my life because I’m so busy.

I took a quick five minutes to rearrange the permalinks of my blog, and finally managed to change the links of my pages. It won’t be a cluster of number IDs but names instead that my URLs will contain. Hope it will be better for the SEO and other Web-reference things. If there is ONE field in the Web where I understand nothing, it’s SEO and referencing.

0

Entre le passé et le présent, les Révolutions Iraniennes

  

Observation de la dernière semaine passée: le mouvement Web dont fait partie ce que l’on appelle la Révolution Verte, ou les protestations et le mouvement de manifestations que vivent les Iraniens suite à l’élection présidentielle et de la réelection de Ahmadinejad. Il est intéressant de voir comment un mouvement international de solidarité face à ces événements peut s’être développé en un si cours laps de temps: mouvement Twitter (avatars verts, changements de localisation des usagers pour protéger les twitteurs Iraniens, propres hashtags #iranelection…), Facebook, propre canal vidéo Youtube…un véritable vent de marée s’est formé sur le Net pour propager les nouvelles citoyennes, et ainsi montrer que malgré le blocage gouvernemental des médias du pays, les Iraniens usent de la créativité et des nouvelles technologies pour communiquer avec la scène international, et montrer ce qu’ils considèrent avoir été des élections volés/truqués. C’est toujours fascinant (mais déprimant) de voir à quel point la violence peut escalader rapidement entre les forces policières et le peuple. Disons qu’après avoir vu ce vidéo (ATTENTION, extrêmement graphique et violent :( ), j’en ressort complètement estomaquée et impuissante. Impuissante de pouvoir aider à cesser ces violences, de pouvoir aider à amener ne serait-ce qu’un peu de support à ces gens si loin de moi…

Mais toujours est-il que je suis toujours impressionée de voir des événements historiques de la sorte. àŠtre en train d’étudier la Révolution Iranienne de 1979 et voir celle-ci arriver, c’est toujours fascinant. Le mouvement de masse, l’usage des médias, ce qu’il va rester comme écrits sur ces événements que nous vivons au jour le jour; l’expression du désespoir des citoyens, mais aussi de leur courage à tenir tête à leur propre gouvernement, moi ça me fascine. Le cà´té d’historienne en moi en profite pour noter tout ce qu’elle observe, ressent, comprend, pour pouvoir ainsi en garder une trace dans son carnet de note et revoir comment, dans 20, 30, 50 ans, la société analysera ces événements.

Toujours est-il que j’espère vraiment que les choses n’escaladeront point vers pire!

0

Star Trek + other news…

  

I’ll wait till the Star Trek‘s 1st-week-end-in-theater mania is over before going to see this movie. If there’s one “summer movies” I want to see, it’s this one. Plus Harry Potter and the Half-Blood Prince, which is the best book ever in the serie (can’t wait to see Snape being called a coward ;) ). But seriously, Zachary Pinto as Spock seems to have a good grasp of the character. I really hope I’ll like it, as I’m a fan of the series and some of the old movies.

To totally continue in this line of geekiness, I’m spending a nice 2 hours planning THE most geekest thing ever: my Dungeons & Dragons game. Been a year, minimum, since I mastered/hosted a game, and my players were kinda…harassing me for the game to continue. So, tonight it starts again, I continue where their story stopped last time (do I still remember it? I seriously doubt it), and a new player enters the game (Babou).

Last week flyed by reaaaalllly fast. Working full-time + back-to-school frenzy + social activities + gym made an hectic week where I was running everywhere in the city during the week. Tomorrow will be my day off of the week, and even then, I’ll have to study. Luckily, it’s only going to be like this till mid-june, as I’m not sure yet if I’ll have a 2nd class in july-august, combining this one with my POLI 391 all-summer online course.

0

La sagesse ou la vieillesse?

  

Je suis sage ce soir. Je skippe le Yulblog pour étudier: faut dire qu’avec un bon 100 pages à lire pour mon cours de demain soir, et 200 pour celui en ligne, ça commence roffe! Mais bon, moi qui skippe du social, faut le faire. Ou je vieilli, ou je mà»rie…Je ne sais pas trop encore! ;P

0

Parce que ça arrive rapidement…

  

Parce que tout est si rapide, je recommence mes cours la semaine prochaine! J’ai, à date, deux cours pour l’été:

Histoire 253: L’histoire des états-Unis, de 1877 à aujourd’hui (de mardi prochain à la mi-juin); et Italien 202: Débutant 2 (de fin juin à mi-aoà»t).

J’ai hâte, mais bordel que j’avais oublié combien cher l’université peut être…

0

Parce que je suis une masochiste dans la vie

  

Alors, qui retourne à l’université cet automne?? MOIIIIII! :D Mais ne vous inquiétez pas, zeBigBoss et émile, je ne vous abandonne pas. Je serai une addict de la caféine en infusion sanguine, car je travaillerai temps plein et j’irai à l’université à temps partiel.

Et vu que j’ai des amis merrrrveilleuuuxxx, je sais pertinnement qu’ils vont parier dans mon dos quant à la durée, et le nombre, de mes cours survivants durant la session. Mais je suis déterminée: je veux mon putain de papier! Et, qui sait, peut-être qu’un jour, je viserai plus haut (shoot me, I secretly want a Ph.D). Mais bon, voilà , je dois rencontrer mon advisor pour ensuite faire approuver mon choix de cours. Ça, ça va me demander une autre demie-journée de congé juste pour aller la voir. Gnneeeee, me tente pas :S

Faque je réactive mon calendrier University dans Google Calendar, et ma catégorie University dans mon blogue. Yéééééé :D

0

Nuit de la Philo 2009 – recap

  

Je sais, je sais. Je suis quasiment un mois en retard pour ma critique, mais mieux vaut tard que jamais!

J’ai passé une agréable nuit à l’UQAM dans le cadre de la Nuit de la Philo le 21 mars dernier. Lorien m’y a accompagné, et tout les deux étions prêts: nous avions des cousins et des couvertures pour survivre à notre nuit. Et bien que j’avais mon laptop et que j’aurais voulu faire un live blogging, je n’aurais pas pu à cause du manque d’accès wifi pour le grand public. Grande déception pour ma part, mais bon, j’ai survécu sans mon ordi.

  • Israà«l peut-il être sioniste et démocratique? de D. Kosseim et R. Antonius : notre première conférence, et pas un sujet léger non plus. Un questionnement sur la construction de l’état Israà«lien au courant de la 2e moitié du XXe siècle, de ses batailles avec l’état Palestinien; de sa recherche d’identité suite à la 2e guerre mondiale, la Shoah, la création d’une nation, les mythes de la nation hébreuse versus la nation Israà«lienne; de la discussion sur la démocratisation d’Israà«l ou non. Hyper intéressant, et pile dans mon domaine de recherche en histoire. Quand je reconnais le 2/3 des noms mentionnés, je peux assumer que j’ai beaucoup lu sur le sujet.
  • Le zapartisme est un humanisme mais en plus drà´le Héé oui, les Zapartistes donnaient un spectacle cette soirée-là . Une chance que Fred Harper et sa douce nous avaient garder des places prêt de la scène, car nous aurions été loin derrière dans la salle. Plusieurs sketchs étaient des reprises de leur répertoire (le Cube d’Uranium, la Grande Messe du Conseil du Patronat…), mais c’est toujours un plaisir les réentendre. J’ai rit à en pleurer! Et c’était une belle claque dans la face pour la conscientisation aux problèmes de la société actuelle. Ils ont des grosses couilles, les Zaps, pour leur humour noir, décapant et politiquement incorrect, et je les adore!
  • Match d’improvisation Ça faisait longtemps que je n’en avais pas vu un. Les étudiants de l’UQAM s’affrontaient sur pleins de sujest à saveurs philosophiques, mais nous avons entrecouper notre écoute du match par une autre conférence (qui nous intéressait un peu plus).
  • Pourquoi suis-je anticapitaliste, surtout en temps de crise de Martin Petit (non, pas l’humoriste mais un prof d’économie de l’UQAM en kilt, il rock autant) J’avais vu sa 1ère partie il y a deux ans, et ce coup-ci, il résumait l’historique de la crise actuelle, et des grandes crises de par le passé. En nous présentant ces diverses crises, leur causes et leurs effets, il nous expliquait par le fait même pourquoi il était anticapitaliste. C’était géniale
  • La crise économique: dérive d’un système instable dde P. Langlois. Présentation du sujet de maà®trise d’un finissant en science politique, ça a finit en discussion sur les pourquois de la crise, en entrant réellement dans les détails. J’ai finalement compris – à ce moment-là  – comment la crise financière est arrivée, et pourquoi, mais si vous me le redemandiez maintenant, je serais incapable de m’en rappeller. Comme quoi déjà  là , à 1h30 du matin, mon cerveau carburait à fond à la caféine et que ma mémoire commençait déjà  à me faire défaut. On a eu le malheur d’assiter à un black out du conférencier (qui semblait perdu dans ses notes et avait de la misère à continuer son sujet), mais la gentille foule qu’on est l’a aidée en tournant le tout en discussion. C’était vraiment intéressant.
  • L’organisation mettait à la disposition des gens un endroit o๠s’endormir sur des tapis de gymnase. On a profité d’une bonne demie-heure de repos, Lorien et moi, avant de terminer notre nuit avec deux autres conférences de connaissances à moi.
  • Orwell, anarchiste tory d’éric Martin. Petit tour de la pensée politico-philosophique de George Orwell basé sur une étude des grands écrits de sa vie. Intéressant (un tory anarchiste, ça se peut réellement???), mais encore là , la fatigue m’emportait par moment (il était à 5h du matin). Et j’avoue avoir trouvé la conférence courte (30 minutes environ, alors que ça disait 1h30 sur le pamphlet).
  • Chuck Norris et Steven Seagal contre la philosphie de Bertrand Schepper-Valiquette et Raphaà«l Crevier. LA conférence à laquelle Lorien et moi étions tout spécialement venu pour. En plus que le p’tit frère la donnait, le sujet nous avait particulièrement intrigué. J’ai pas besoin de vous dire que c’était une excellente conférence et qu’on a pleuré de rire, sans compter qu’avec la fatigue d’être rester debout toute la nuit, nous étions tous d’excellente humeur dans la salle! Une belle analyste de la création du mythe du super-homme américain dans la filmographie des années 80-90, et de son contraste avec la philosophie, l’humanisme, le regard du monde, etc. C’est étonnant de voir, après tant d’années o๠Bert m’a souvent cassé les oreilles avec son Steven Seagal, qu’il puisse en parler dans le cadre d’une conférence dite politico-culturel-philosophique. Bravo Bert, t’as réussit à rendre Steven Seagal comme sujet d’étude universitaire :P