0

From my feed: The Greatest Books of all time list

  

So many books to read, so little time! *sobbing loudly*

I stumbled on another good post from Brain Pickings, this time talking about the “Greatest books of all time” (their title, not mine), and while I did read some of them (probably 15-20), I added tons more on my To Read list (fuck, it’s getting HUUUUUGGGGGEEEEEEE). I’m sharing the link with you, so I won’t be alone crying about the lack of time to read so. Many. Great. Books!

The Greatest Books of All Time, As Voted by 125 Famous Authors

0

Dead trees of 2016: my reading challenge

  

In 2016, I wanted to read more. I thought I could beat my 2015 record (read 20 books instead of 18), so I indicated my books number intention on Goodreads, but … I wasn’t able to reach that goal (You can see my year in review by clicking HERE). Spoilers: I read 19 books on 20 (Gaaaahhhh, missed one to complete my challenge for 2016!).

Basically, I did not read a lot of books: it consisted in lot of magazines (hello Nautilus!) that I haven’t read, accumulating the issues through the year; lots of online articles and blogs (no way to list those, I should list those for 2017); and a couple of non-fiction books mostly referred by friends and acquaintances that I absolutely wanted to read “on the spot”.

For 2017, I challenge myself again with a number: 24 (which you can also follow on my Goodreads page). I’m sticking to a conservative number because I do have a tendency to become too busy during the year (cue the eyes rolling from those who know me for a long time here), but I want to read again. A lot. I miss it. My depression, severe phase of apathy, and lack of energy last year did not help at all, but this year, I want to beat this. Reading seriously helped me calm my stormy mind in the last few months, so I thought it would be a good idea to keep the reading challenge for this year, see if it helps get me better and a little bit happier. Anyway, reading is always fun, so why not?

Who else will be doing the challenge?

0

Any book to read?

  

I’m looking for books to read. Fiction.

As everything I am reading these days are tech-related or geekish, I’m searching for new stories, fantasy, sci-fi…or just historical/none-fiction-none-related-to-techie-stuffs book.

Any suggestion, people?

0

Nouvelle trouvaille Web: Readernaut!

  

Un nouveau petit projet Web 2.0 qui commence à être connu et dont je suis devenue une beta-testeuse: Readernaut. J’adore! Je mets tous mes livres lus ou non dans mon profile, je peux écrire mes commentaires, me faire des notes, donner des cotes, voir les livres des autres, des recommendations, etc…

Vraiment, un petit bijou ce site! Et je suis déjà  à 103 livres d’entrés sous mon profil, juste ceux qui traà®naient autour de mon bureau. Imaginez le nombre de livres qui me restent à entrer…

0

Dead trees 2009 – Serge௠Lukyanenko’s The Night Watch series

  

Je viens enfin de terminer la série de livres de Sergei Lukyanenko après 6 mois! The Night Watch, the Day Watch, the Twilight Watch et the Last Watch est une série qui se concentre sur les Others, ces êtres paranormaux (magiciens, vampires, polymorphes et autres) divisés dans un combat entre le Bien et le Mal. Loin des clichés de ces types de contes, une certaine noirceur se présente au lecteur dès les premières pages, et nous sommes loin du récit que les films nous ont présentés.

La série suit les péripéties d’Anton Gorodetsky, récemment recruté au sein de la Night Watch, organisme ultra secret à la défense du Bien contre les agents de Day Watch, dans un Moscou glauque nouvellement capitaliste. À travers ses missions, séparés en trois livrets/chapà®tres, nous voyons Anton confronter ses convictions sur le Bien, le Mal, la vie, l’amour et le pouvoir lors d’une opération de sauvegarde sur Svetlana Nazarova, une docteur sous le joug d’un puissant mauvais sort. Jeux de pouvoir entre les dirigeants du Bien et du Mal, questionnement sur la prédestination ou non des gens et de leur alignement, c’est la quête de vérité d’Anton qui se déroule sous nos yeux. Les trois autres livres (Day Watch, Twilight Watch et Last Watch) continue cette quête d’Anton à travers ses enquêtes au sein de la Night Watch et de sa vie personnelle.

Serge௠Lukyanenko présente un aspect noir à la magie que les gens normaux ne peuvent voir, et présente des personnages ni parfaits ni trop caricaturaux, des Others qui cherchent è savoir s’ils sont encore humains, et pourquoi ils défendent ceux dont ils voudraient être. Comme je l’ai indiqué plus tà´t, c’est une histoire bien différente des traditionnelles histoires de guerre entre le Bien et le Mal, et on est toujours curieux de savoir ce qu’il arrive avec les personnages de la série.

Si vous avez vu les films et aviez été déçus, vous comprendrez pourquoi la série est culte en Russie. Si vous aimez les histoires à saveur paranormale, je vous conseille fortement les livres de Serge௠Lukyanenko.

2

Dead Trees 2008: résumé de lecture

  

Parce que j’ai prit une pause de l’université, je me suis remise à lire. Et lire j’ai fait ces derniers jours: 3 livres lus o๠en cours, c’est mon record depuis des années! Je m’étonne.J’ai aussi piqué le titre de mon post à Dave, que je trouvais drà´le mais à´ combien véridique (je tue des arbres avec mon obsession des livres, mais c’est une bonne obsession me semble).

Mais bon, fi de bavardage, je vous indique ce que je lis ici:

aminmaalouf_samarcande

Samarcande, de Amin Maalouf.
376 pages, 1989. Livre de poche.

Omar Khayyam, grand poète et intellectuel musulman du 12e siècle, a tenu un journal intime, le Manuscrit de Samarcande. C’est les tribulations de ce manuscrit, de siècles en siècles, dont Amin Maalouf écrit le récit. Le narrateur, un orientalisme amateur Américain, raconte comment il en vint à devenir le dernier possesseur du manuscrit.

Intéressant, intriguant, mystique, aventure: c’est un peu mes impressions en lisant le roman. Je trouvais que c’était un drà´le d’hasard que le livre raconte aussi le fondement de la secte des Assasins au Moyen Orient alors que je suis en train de jouer à Assassin’s creed, mais bon. L’esprit poétique de la littérature arabe est très bien représentée dans ce livre, et je le recommande fortement à tout amateur d’auteurs arabes. J’ai adoré. C’était un très beau cadeau d’anniversaire de mon ex (qui a le don de me donner des lectures extrêmement intéressantes!).

The Little Friend

The Little Friend, Donna Tartt
640 pages, 2003.

Je suis en train de lire le deuxième roman de l’auteur dont j’avais raffolé de son premier opus, The Secret History. Mais là , à date, je suis déçue.

Le décès d’un gamin de 9 ans mène sa soeur à enquêter, 12 ans plus tard, sur les conséquences mystérieuses de sa mort. Situé au Mississippi, dans le coeur d’une ville telle qu’on se les image (haut quartier riche en haut des collines et les ghettos pauvres au bas), en pleine ségrégation raciale et sociale, dans un quartier favorisé de la ville, Harriet cherche à comprendre comment son frère est mort. On observe, à travers son enquête, à la déchéance d’une grande famille bourgeoise, ferméem recluse du monde et centrée sur elle-même.

À date, j’y retrouve cette même ambiance que dans la trilogie des sorcières Mayfair de Anne Rice: opulence passée des grandes familles Américaines, taboos et secrets de familles, religion versus raison, etc. Mais je ne sais pas si je vais le terminer. Je le trouve long et pénible dans ses descriptions, bien qu’important pour cerner les personnalités des personnages principaux et secondaires.

Ysabel

Ysabel, de Guy Gavriel Kay
528 pages, 2007.

J’ai toujours raffolé de cet auteur aussi. Sa merveilleuse Trilogie de la Tapisserie de Fionavar est ma favorite dans la Fantasy, devançant Lord of the Rings (et de loin!). J’avais tenté de commencer les livres qu’il a écrit par la suite, mais jamais sans embarquer dans l’histoire.

Ici, j’embarque (à  date). La description est assez mystérieuse, mais on suit les aventures de Ned Marriner, un jeune adolescent qui suit son père photographe à Aix-en-Provence, en France, lors d’un shooting photo de la cathédrale, qui sera mêlé à un vieux mythe de l’histoire de la ville.

Je ne suis qu’au début du roman, mais j’embarque beaucoup plus que dans le roman de Donna Tartt. Je reviendrai avec ma critique complète au courant de la semaine.