0

Update on me – ce week-end…

  

Hé bien, premier constat: avoir l’air d’un hamster dans sa roue, c’est comique! J’ai apprécié ma séance au gym samedi matin dernier, et je vais sà»rement y aller demain soir, pour continuer ma bonne intention.
Sinon, je viens de recevoir Aurélie et les beaux-parents, pour la fête de la miss, et ce fut fort agréable. Bien sà»r, tout le monde sait que j’adore faire la popote pour mes invités, et Aurélie fut charmée par mon repas de cannellonis homemade  et nos merveilleux petits desserts au chocolat et fruits de Première Moisson. Bref, on a bu et mangé comme des porcs! Je suis encore à terminé la demi-bouteille de vin rouge à moi toute seule, parce que tsé, ça ne se gaspille pas du vin! Et je dois me requinquer le moral pour ma semaine au boulot :P
J’ai passé mon week-end à lire deux romans, parmi toutes mes activités. Au secours Pardon, de Frederic Beigbeder (l’auteur de 99 francs), et J’étais garde de corps d’Hitler (1940-1945, par Rochus Misch). Le roman de Beigbeder était bon, mais sans tomber dans le génie de son prequel, et je suis encore à terminer celui de Rochus qui est intéressant mais ennuyant en même temps. Lire l’expérience d’un homme Allemand garde de corps d’Hitler durant la 2e guerre mondiale mais dont il ne semble rien se souvenir d’important (ou du moins prétend rien se souvenir) devient lassant. Il n’amène rien de nouveau pour l’historiographie sur le sujet sauf du banalisme de la vie dans le bunker et la chancellerie Allemande, et du fait qu’un homme ne semblait point se rendre compte de la gravité de la guerre dans son environnement. Je ne l’ai pas encore terminé, mais disons que mon avis est très…négative pour le moment.
Sur ce, je saute dans le bain pour terminer ce livre avec ma bouteille de rouge. Quel alcoolo que je fais! :P

Leave a Reply