Urghhh…je sens une nuit blanche à travailler sur ma revue de livre de Mary, Queen of Scots, vu que j’ai passé mon après-midi à lire des romans tout à fait non-reliés à mon travail qui est à remettre mercredi de cette semaine!

J’ai dévoré Lucie Le Chien, de Sof. Très bien, divertissant, le fait de lire les pensées d’un chien et comment elle perçoit le monde humain autour d’elle 😛 Hilarant. Et sa maà®tresse, Sof, tient un blog intéressant.
Je ne suis sortie de mon bain qu’à  la fin de Un Taxi la Nuit, de Pierre-Léon Lalonde. Trop bon, même si j’avais déjà  lues les premières pages (ou devrait-je dire les derniers posts!) sur le blog original.

Et là , entre quelques pages ennuyeuses de Mary Queen of Scots, je me déconcentre avec quelques pages de Chroniques d’une mère indigne. Putain que je ris presque à mouiller la culotte! Malade, cette bloggeuse-étudiante-en-philosophie-mère-indigne-devenue-auteure-débile-et-mon-idà´le! Sérieux, je risque d’être une Mère indigne plus tard, et je pourrai enfin ne plus me sentir coupable d’en être une! Comment se concentrer sur mon travail, alors que son livre est là , tout juste à la limite de mon champ visuel, à me titiller mon esprit et ma concentration, juste pour que je lise ne serait-ce qu’une page…

Bon, faudrait bien que je retourne à mon ennuyeux Mary Queen of Scots… *SIGH*