0

Plans of happiness

  

I am so happy: I have a new laptop, and I will have a busy week-end! Going out tomorrow night with my friends Babou and Daniel; going to La Ronde on saturday if it’s not raining and at night we’ll play poker, maybe.

And the rest of my time will be reserved to die slowly as my end of semester comes in and make me panic!

weeeeee!

0

  

J’aimmmmmmmmmme mon laptop! Il est tout nouveau et tout beau!

Je buzze, et je sens que je vais gosser la-dessus longtemps ce soir :D

0

Résumé des tâches de la journée

  

Donc…

devoirs = ulta en avance, je n’ai plus besoin d’étudier avant mercredi dans une semaine!

recherche = pas encore commencer, mais c’est une recherche de base sur les Juifs Américains avant et pendant la 2e Guerre mondiale, leurs implications sociales et politiques dans la société américaine de l’époque, etc… bref, encore une semaine pour la faire.

composition italienne = je vais la faire dimanche matin!

contrat web design = arghhhhhh, manque de coup de pied au cul pour l’avancer! J’ai à peine avancer sur ce que j’ai à faire depuis un mois…disons que les deadlines sont trèèèèèès loin et ça me motive pa sà  travailler là  là !

Bref, petite journée tranquille chez moi à avancer mes affaires. Je pourrai continuer mon contrat demain à l’école. M’as faire ça, tiens, et emprunter le portable de ma coloc ;)

0

  

Heh heh, my ‘night owl’ lifestyle seems to be coming back in full force: I’m still up at 3 am and still capable of studying, not feeling tired or sored for one bit! And still no caffeine in my body during the ‘night’…I wonder if I have a natural stamina for long hours ‘shifts’? I’m still feeling full of energy. And I could go and take a nice walk around the block…

I’m not so old afterall!  :eek:

0

Notre choix de travailler durant nos études ou non

  

Un questionnement qui me vient à la tête, parce que j’ai un ami qui vit ce que j’ai véçu il y a quelques années dans ma propre famille.

L’incompréhension totale de notre désir de vouloir étudier, de vouloir se donner une possibilité d’avenir, et non de vouloir travailler des semaines de fou, à un emploi bien payant mais que l’on déteste pour le restant de notre vie.

Je ne comprends vraiment pas l’acharnement de certains parents sur leurs enfants pour qu’ils travaillent des heures de fou en dehors de leur études. Ça sert à quoi travailler 30, 40, 60 heures par semaine quand on étudie aussi à temps plein à l’université? Pourquoi voudrait-on travailler plus, quand on a déjà  un emploi qui paie nos frais, nos comptes et quelques petites folies dans l’année, alors que les heures en trop ne sont que du superflu, et que l’on en profitera pas de toute façon???

Je ne comprends pas la philosophie de devoir me tuer à un travail plate et ennuyant, qui n’est pas le métier que j’ai décidé de faire de ma vie, si j’ai la chance, et les requis, pour pouvoir étudier pour un métier plus intéressant, plus payant (peut-être) à long terme, et beaucoup plus enrichissant personnellement. J’ai eu quelques conflits sur ce sujet avec ma famille il y a quelques années, et étant la personne que je suis, j’ai tout simplement arrêter de leur parler et couper les ponts pendant quelques années, histoire de pouvoir vivre ma vie que j’avais choisie sans me faire ‘chier’ dessus. Pourtant, j’aurais aimé avoir le support de ma famille à l’époque, leurs encouragements. leur soutien. Et je me dis que mon ami, qui vit un peu la même chose que moi avec sa famille, voudrait bien que ses parents comprennent qu’il veut seulement un peu d’encouragement et de la reconnaissance face à tous les efforts et les sacrifices qu’il fait pour ses études (on s’entend que des études en droit sont très très très prenantes!).

Je peux comprendre qu’une famille qui a de la misère à arriver financièrement veulent que les enfants travaillent. Certains parents sont tous simplement incapables de fournir une aide financière pour aider leurs enfants. Certains ne veulent tout simplement pas aider. Je peux comprendre que c’est un argument majeur pour travailler en même temps que les études, mais de là  à les pousser à se tuer au travail en même temps que les études, surtout si la famille peut aider, un peu ou beaucoup, aux finances de l’étudiant, est un concept qui me dépasse totalement. Au lieu d’encourager nos enfants à étudier dans des domaines qui les intéressent, on les décourage et on les rend malades.

D’o๠quelques petites réflexions sur le sujet. Pourquoi les gens autour de nous semblent parfois nous démotiver dans nos choix d’éducation, de carrière. Pourquoi plusieurs d’entre eux nous poussent à vouloir performer illico dans des emplois qui, oui, peuvent être payantes, ou juste bien positionnés dans une entreprise (ou la fonction publique), mais si on le goà»t de devenir avocat, ou historienne, pourquoi faudrait-il que les gens tentent de nous démotiver et de nous détourner de notre étude en nous disant, lorsque nous avons un emploi à temps partiel pour payer nos études justement, que ‘la job est don ben payante; fais un effort et arrêtes de chialer que tu as trop d’heures; travailles plus; fais plus de cash; pourquoi tu veux la lâcher, té dans une bonne compagnie qui peut t’offrir des possibilités d’avancement…” etc, etc…

Les gens ne semblent pas comprendre, à prime abord, que pour avancer dans une entreprise, il faut justement, et très souvent, étudier à un plus haut niveau qu’un secondaire 5 pour avancer et avoir un nouveau poste. Mais ça, c’est quelque chose que les gens semblent oublier lorsqu’ils tentent d’argumenter contre nos choix…

Et pourquoi devront-on aussi se contenter de faire la même chose que nos parents dans la vie? Ça aussi, c’est un autre point qui me dérange. Pourquoi les parents de mon ami ne l’encouragent pas à vouloir justement aller plus loin dans ses études, et dans la vie? Pourquoi le pousse-il à s’investir plus dans son emploi payant que dans ses études? Ne devrait-on pas, en tant que parents, souhaiter que nos enfants fassent meilleurs que nous dans leurs vies? Est-ce que nous leur souhaitons vraiment de vivre ce que nous avons véçu?

Pour moi, je peux dire qu’avec les années, et ma séparation temporaire d’avec ma famille, on a apprit à accepter mon choix, que c’était ma vie et que c’est moi qui vivrait avec mes choix, et mes erreurs aussi. Mais justement, c’est mon choix. Moi. Ils voient que je suis heureuse, et c’est ce qui est venu à compter en fin de compte. Bien sà»r, il a fallu du temps pour en arriver à cela, mais c’est ainsi. Par contre, pour mon ami, je ne crois pas qu’il ai le courage de prendre les grands moyens comme ceux que j’ai pris pour s’affirmer dans sa famille. Et c’est là  que l’on voit que j’ai mà»ris: je vais voir ce qu’il va utiliser comme méthode, comme moyen, pour passer à travers ce qu’il vit. Je lui ai prodigué mes conseils, et mon expérience, mais c’est maintenant à lui de devoir apprendre de son problème. Ce n’est jamais facile, et je le comprends. Mais je crois bien qu’il saura imposer son choix et se faire respecter, à la fin. C’est ce qui compte.

Tant qu’il ne m’annonce pas qu’il abandonne ses études: là , je vais devoir intervenir à coup de claques derrière la tête et de coup de pieds au cul!

0

Ze Happy dance!

  

I’m at my desk, sipping my tea quietly and taking some time off my studies to write some words down. Yup, the end of the semester is officially there for me, and I’m in a sprint to do a lot of things for the new week and a half. Homeworks, readings, a huge paper research, a small composition, a website to finish…all in the same deadlines,or approximately. Oh well, I know I’ll survive, because this week-end is busy with social activities (La Ronde this saturday, Mondial de la Biere this friday…). I’m happy that everything will be finish in two weeks, as I’ll be able to take a small break for a week.

Anyhow, it’s pretty much quiet in my life these. No new scandals, no new drama: I am so happy! Everything is going well, and I’m crossing my fingers so that everything stays like this. But knowing my ‘bad luck’…heh heh, well, I’m waiting for someone to just have another fit or create another drama. No, seriously, I’m just happy that no shit happens in my life. I can finally concentrate on my studies, on my boyfriend, my friends and my family.

Let’s do a happy dance!  :lol:

0

Early sunday morning

  

I love rising early of sunday mornings. The street in front of my house is pretty quiet, so I can open the windows for some fresh air without hearing all the noise from the street, the cars, the bus, etc…

I finally managed to take some advance in my study for my American history class. I have to start my research paper, but at least my studying is pretty much done for that class. I also have to do my italian homework, but overall, I’m pretty much good and well in advances in my classes. I like that. I really hope I’ll be able to have some good grades this semester, because my last year sucked, big time!

Also, I’ve been doing some bike since last thursday, and I am not feeling sore or hurt, and my body seems to cope well with all the physical activity I’ve been doing th last few days. Guess I will keep up with that new habit. Anyway, it takes me the same amount of time to go from my house to Concordia, downtown, as if I was taking the bus. Yeahhhh!

Last night, my boyfriend and I went downtown to the cinema, to go watch Pirates of the Carribean 3: at world’s end. Surprisingly, it is good! As good as the second, in my opinion, but still good. Ok, there was some long bits that could have been cutted at the ‘montage’, but anyway, it was good. A nice 3 hours of pirates, Jack Sparrow, and kick-ass battles. But I still find the love story between Elisabeth and Bill boring and cheesy. I hate love stories in movies, especially if they are cheesy!!!  And coming back after the movie on our bikes only took us 40 minutes. Wow, we did ride fast :P (and my boyfriend seemed to thought it wasn’t fast enough :P).

Friday night we had another walk, Daniel and me. I’ll have to do another Chronicles, and I’ll post it later today, with some pictures :D

Today, it’s my boyfriend dad birthday party/supper, and we are going on the South Shore on our bikes. Wish me luck, because I don’t know if I’ll survive the ride on the bridge :P

0

  

Wouhou! No more heat problem this summer in my bedroom/office: I’ll be having my own air cooling machine. I’ll be able to better concentrate to do my homeworks during the hot days.