Une belle journée comme ca…

Alors, ce qui se passe dans ma vie ces temps-ci…

1)  J’organise une soirée…fais longtemps que je n’ai pas vu mes amis de l’école. Si c’est le seul truc pratique de l’école, c’est bien de pouvoir voir ses amis tout le temps! En tout cas…on devrait normalement bien s’amuser!

2)  Je suis supposé faire du php…mais comment me concentrer quand il fait soleil et un beau ciel bleu dehors??? Non mais, dans quel monde on vit, si on nous force à rester enfermée à étudier ou travailler?

3)  Je redécouvre mon browser Firefox 0.9, de Mozilla! FAN-TAS-TI-QUE! Trop de fonctions et de petits progarmmmes hot…comme Stumble, un gestionnaire aléatoire de sites web! Vous lui indiquer ce que vous aimer, et lui trouve les sites web selon vos intérêts! À downloader absolument!!! (Si vosu avez firefox…sinon, IE vaut pas de la merde, il a pas ca!)

4) je  mets un texte d’un de mes amis  qui, oh le chanceux! se retrouve en Angleterre dans quelques jours pour sa compétition de kayak et ensuite en Belgique pour voir sa blonde!

Voici ce texte loufoque:

dans la vie il y a des machines. Une machine est une boà®te (au sens figuré, ça peut être n’importe quoi) avec un input et un output. C’est à dire qu’on lui donne quelque chose, qu’il effectue une opération et qu’il donne autre chose.
 
Or. Est-il possible d’avoir des machines sans input, ou des machines sans output? Un wim (without input machine) serait quelque chose qui produit des choses sans qu’on ne l’alimente jamais. cela reprend l’idée du mouvement perpétuel (qui produit une énergie sans jamais en recevoir) ou de la machine à créer le manger. Mais de telles inventions n’ont jamais étés mises au point pour des raisons techniques, similaires à celles qui empècheraient un empire de construire une carte précise de lui même à l’échelle 1:1. (Nous en discuterons peut-être plus tard, c’est très intéressant) En l’absence de mouvement perpétuel sur terre, on peut associer (alors) un wim à un concept non humain, en l’occurence celui de Dieu. Créateur de toute chose, il est accepté que vu son état de créateur absolu, il n’a lui même été créé par personne et est donc un wim.
 
Un wom par contre (without output machine), malgré son aspect à prime abord similaire à un wim, comporte des difficultées techniques plus évidentes. En effet un wom est une chose dans laquelle on peut déverser autant de chose que l’on veux sans qu’il n’en ressorte jamais rien. Un peut instinctivement penser à un trou noir, qu’on sait présent au centre de chaque galaxie d’étoiles de l’univers connu. Par contre ce trou noir non seulement éjecte des milliards de milliards de milliards exposant un gros nombre de particules de matière à la seconde (en deux jets de matière de plusieurs années lumières de long perpendiculairement à l’axe de la galaxie) mais en plus un trou noir est détectable en ce sens qu’il affecte son environnement immédiat en tenant ensemble la galaxie (grace à sa force gravitationnelle incroyable). Ceci (le fait de pouvoir être détecté en affectant physiquement son entourage) est en quelque sorte un output, ce qui rend le trou noir inapte à la définition du wom. Mais si on saisit cet exemple, la condition pour créer un wom est qu’il non seulement ne produit rien, mais est également indétectable par aucune manière possible, et donc par définition inexistant. Le fait même de recevoir (et faire disparaitre) de la matière est en soi un acte détectable, ce qui fait du wom une machine inexistante dans laquelle on ne peut pas mettre quoi que ce soit et dans laquelle il faut mettre n’importe quoi pour qu’il n’en ressorte rien, ce qui est un non-sens.

Sur ce, bonne lecture!!!